Pourquoi ce silence des grands médias ?

François ASSELINEAU – Président de l'UPR

François ASSELINEAU est né le 14 septembre 1957 à Paris.

Bachelier scientifique mention Très Bien, Diplômé d'HEC Paris en 1980, il a été reçu au concours d'entrée à l'ENA à l'issue de son service national en 1982.

Sorti deuxième de la voie d'administration économique en 1985 (Promotion Léonard de Vinci), il a choisi le grand Corps de l'Inspection générale des finances.

Il a notamment été chargé de mission auprès du Président du Crédit National puis chef du bureau Asie-Océanie à Bercy avant d'être appelé, en 1993, comme conseiller pour les affaires internationales au cabinet de Gérard Longuet, ministre de l'Industrie et du Commerce extérieur du gouvernement Balladur.

upr.fr
Lire la suite

L'incroyable et inique censure de François Asselineau et de l'UPR sur Wikipédia

Cette vidéo est une petite capsule réalisée par l'UPR, le parti fondé par François Asselineau, pour dénoncer le deux poids deux mesures dont lui et son parti sont victimes sur Wikipédia.

Lire la vidéoComme je ne cesse de le dire, pour l'avoir expérimenter directement pendant plus de 4 mois directement, l'encyclopédie libre est noyautée par toute une kyrielle de malfaisants et d'intérêts qui ont rendus Wikipédia infernal du point de vue des éditeurs (les rédacteurs d'article).

agoravox.tv
Lire la suite

François Asselineau : "M. Jean-Jacques Bourdin déshonore sa profession"

François Asselineau, président de l'Union Populaire Républicaine, répond aux propos tenus à son encontre par Jean-Jacques Bourdin lors du Salon du livre 2014.

Lire la vidéo

youtube.com
Lire la suite

Titre

Non à l'UPR et Asselineau !!

Hier le "souveraino-populo-républico-facho" Asselineau a ouvert un blog Médiapart. Certes, il en a tout à fait le droit. Cependant, outre que ses billets sont volontairement fermés aux commentaires ce qui ne prouve pas une réelle ouverture d'esprit et de débat, son introduction au sein du "Club" sent donc plutôt l'opération de communication à la sauce prédicateur.

Beaucoup de médiapartiens s'en sont émus et ont légitimement réagis.

Nous rééditons ce jour l'article que nous avions édités en novembre 2012 et qui était une réponse à Deva68 et qui avait vu se mettre à jour Gille Marceau. Ainsi, un an jour pour jour après la tentative de l'UPR par quelques uns de ses nervis de venir faire son marché à médiapart, nous devons toutes et tous répondre à nouveau présent contre ce type d'idéologie qui ne sert, quoiqu'elle s'en défende, que le capitalisme le plus mortifère et le nationalisme le plus puant .

blogs.mediapart.fr
Lire la suite