Victoire écrasante pour les séparatistes, des résultats non-reconnus par les puissances étrangères, à l'exception de la Russie bien évidemment

Moscou respecte l'issue du référendum dans l'Est ukrainien

La présidence russe a déclaré lundi qu'elle respectait la volonté du peuple exprimée lors des référendums d'autodétermination organisés la veille dans les régions de Donetsk et Louhansk, dans l'est de l'Ukraine, et espéré que leur résultat serait mis en oeuvre de « manière civilisée ».

La présidence russe a déclaré lundi qu'elle respectait la volonté du peuple exprimée lors des référendums d'autodétermination organisés la veille dans les régions de Donetsk et Louhansk, dans l'est de l'Ukraine, et espéré que leur résultat serait mis en oeuvre de « manière civilisée ».

« A Moscou, nous respectons la volonté du peuple des régions de Donetsk et Louhansk et comptons sur une mise en oeuvre pratique de l'issue de ce référendum d'une manière civilisée, sans répétition de violences et par le dialogue », indique le Kremlin dans un communiqué.

La présidence ajoute qu'elle condamne l'usage de la force contre des civils, « y compris à l'arme lourde », qui, dit-elle, visait à empêcher ces consultations.

Sans surprise, le référendum organisé dimanche dans les régions de Donetsk et Louhansk a consacré les velléités séparatistes du Donbass.

bvoltaire.fr
Lire la suite

Référendum en Ukraine : les séparatistes revendiquent un "oui" massif

Les séparatistes pro-russes du bassin du Donbass, à l'est de l'Ukraine, ont revendiqué dimanche soir un "oui" massif à l'indépendance, sans attendre les résultats complets attendus lundi à cette consultation qualifiée de "farce" par Kiev et l'Occident.

Lire la vidéoLes insurgés armés pro-russes ont convoqué dimanche la population du bassin du Donbass (7,3 millions de personnes), dont ils contrôlent les principales villes, pour valider leur projet d'"indépendance" des "républiques populaires" autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Les premiers résultats du scrutin sont tombés dès dimanche soir. Ils n'ont concerné que la région de Donetsk, l'une des deux (avec celle de Lougansk) ciblées par le vote de dimanche. Les résultats de Lougansk ne sont pas attendus avant lundi en fin de matinée.

lci.tf1.fr
Lire la suite

Référendum en Ukraine: 89% de "oui" à l'indépendance dans la région de Donetsk

Les insurgés pro-russes ont revendiqué dimanche un soutien à près de 90% à l'indépendance de la région ukrainienne de Donetsk (est) à l'issue d'un référendum séparatiste dénoncé comme illégal par Kiev et l'Occident. "89,07% ont voté pour et 10,19% contre. Cela peut être considéré comme le résultat définitif", a déclaré Roman Liaguine, chef de la commission électorale mise en place par les rebelles. Le taux de participation a atteint 74,87%, selon la même source.

Référendum en Ukraine: 89% de "oui" à l'indépendance dans la région de DonetskL'Union européenne refuse de reconnaître les "référendums"

Les "prétendus référendums étaient illégaux et nous ne reconnaissons pas leurs résultats", a indiqué Maja Kocijancic, porte-parole de la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.

lalibre.be
Lire la suite

Ukraine : le référendum va "aggraver la situation"

Sept millions d'Ukrainiens sont invités à se prononcer sur l'autodétermination de l'est du pays. Qualifé de consultation "nulle et non avenue" par François Hollande, ce référendum a déjà été entaché par des violences.

En dépit des réticences affichées par Moscou et des injonctions occidentales, le référendum d'autodétermination d'une partie de l'est de l'Ukraine a débuté, dimanche 11 mai, dans un contexte de tension croissante. Avant même que les bureaux de vote n'accueillent les premiers électeurs, séparatistes pro-russes et forces loyales au gouvernement de Kiev s'affrontaient de nouveau dans certaines villes de la région. Des heurts ont été signalés dans la nuit de samedi à dimanche autour d'un bâtiment de la télévision dans les environs de Sloviansk, bastion des insurgés pro-russes. Les affrontements ont repris dans la matinée juste avant l'arrivée des premiers électeurs, qui ont dû contourner de nombreuses barricades avant de parvenir aux bureaux de vote.

france24.com
Lire la suite