A la suite de Chavez, on constate des troubles et des oppositions : réalité amplifiée, manipulation médiatique ou aspiration sociétale ?

La fin du modèle chaviste

Depuis deux semaines, le pays est le théâtre d'importantes manifestations estudiantines. Pour cet économiste de l'opposition, cette mobilisation signe la fin d'une époque. Celle du chavisme, mais surtout celle du "populisme pétrolier".

Ce que nous sommes en train de vivre n'est pas l'implosion d'un gouvernement, ni même simplement du chavisme, mais la fin d'un modèle politique et économique instauré il y a quarante ans, au milieu des années 1970, que j'ai qualifié de "pétropopuliste".

courrierinternational.com
Lire la suite

« L'indignation augmente à chaque manifestation »

Après deux semaines de tensions croissantes, l'opposition vénézuélienne a à nouveau défié le gouvernement du président Nicolas Maduro dans la rue mardi. Interview d'un des leaders étudiants du mouvement.

Depuis presque deux semaines, le Venezuela est secoué par une fronde étudiante entamée en province sur le thème de l'insécurité - le Venezuela est le pays le plus dangereux d'Amérique du Sud - qui s'est ensuite étendue à la critique de la situation économique. Les explications de Juan Quintana, président du centre étudiant de l'université privée Alejandro-de-Humbolt, l'un des organisateurs du mouvement.

liberation.fr
Lire la suite

Au Venezuela, la fronde contre le gouvernement se poursuit

Partisans et opposants au président Nicolas Maduro étaient appelés à manifester mardi 18 février à Caracas. Le gouvernement vénézuélien accuse Washington d'ingérence dans les affaires de son pays.

Depuis presque quinze jours, le Venezuela est secoué par une fronde étudiante contre l'insécurité et la situation économique. Les étudiants organisent quasi quotidiennement des manifestations, parfois émaillées d'incidents. Opposants et partisans au président Vénézuélien appelaient mardi 18 février à de nouvelles manifestations dans la capitale.

la-croix.com
Lire la suite

l'opposant en fuite Leopoldo Lopez se rend à la police

L'opposant vénézuélien en fuite Leopoldo Lopez s'est rendu mardi à la police à Caracas lors d'une journée marquée par la mobilisation des partisans et des opposants au président Nicolas Maduro, confronté depuis 15 jours à une grogne sociale parfois violente.

l'opposant en fuite Leopoldo Lopez se rend à la police

Un rassemblement de plusieurs milliers d'opposants "anti-chavistes" organisé dans l'est huppé de Caracas a donné lieu à la reddition, sous l'oeil des caméras, du dirigeant du parti Voluntad Popular, Leopoldo Lopez, visé par un mandat d'arrêt sous l'accusation d'homicide et d'incitation à la violence, après une manifestation qui s'était soldée par trois morts la semaine dernière.

L'opposant a été transféré dans une prison militaire de la banlieue de Caracas et comparaîtra mercredi midi devant un tribunal, a annoncé Voluntad Popular.

lalibre.be
Lire la suite