Des coups de colère et des doutes...

Climat : où en est la révolution énergétique prônée par le GIEC ?

Pour parvenir à limiter le réchauffement de la planète à 2 °C avant la fin du siècle, les Etats doivent lancer une véritable révolution économique, selon le nouveau rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)publié dimanche 13 avril.

Ces changements d'approche doivent intervenir dans tous les secteurs dont, en premier lieu, celui de l'énergie, qui représente 35 % des émissions mondiales. Pour cela, prônent les experts du climat, le recours aux énergies peu carbonées (renouvelables, nucléaire) va devoir tripler, voire quadrupler d'ici à 2050, et des techniques de captage et de stockage du CO2 être développées. Où en est-on dans ces différents domaines ?

lemonde.fr
Lire la suite

Hulot juge "effrayant" le silence après le rapport sur le climat du Giec

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) a publié la fin de son rapport sur le climat. Nicolas Hulot estime sur TF1, que le silence politique est "effrayant", malgré les conclusions alarmantes des experts.

Lire la vidéo"Consternant", "irresponsable", "effrayant"... Les mots utilisés par Nicolas Hulot sont forts pour décrire les nouvelles conclusions du Giec sur le climat. Invité du 20h de TF1 le militant écologiste a vivement critiqué le "silence" politique sur le sujet. Pourtant, le dernier volet du rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) est alarmant.

lci.tf1.fr
Lire la suite

Pourquoi le GIEC veut-il que ce soit l'homme qui réchauffe le climat ?

Après de nombreux articles sur le sujet du changement-réchauffement climatique, critiquant, raillant le dogme du GIEC et de ses défenseurs ici-même par votre serviteur, voici venu le temps de passer à l'aspect politique de la chose. Avec cette histoire de climat chamboulé par l'homme, de nombreuses réactions différentes les unes des autres voient le jour en 2014 : les convaincus, les critiques, ceux qui s'en foutent, les énervés engagés pour sauver la planète, les scientifiques radicaux qui ne supportent aucune critique, les fatalistes, il y a de tout aujourd'hui autour du réchauffement anthropique.

reflets.info
Lire la suite