On sait ou on sait pas ?

Réchauffement : les 10 points marquants du rapport du GIEC

Une compilation de près de 20 000 études et projections scientifiques par plus de 800 chercheurs. Voilà la somme que représente le cinquième rapport du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) qui vient d'êtreintégralement achevé et s'avère bien plus alarmant que la précédente édition, en 2007.Réchauffement : les 10 points marquants du rapport du GIECAprès un premier volet qui concernait l'état des connaissances scientifiques sur le réchauffement, publié fin septembre 2013, et un deuxième sur l'impact et l'adaptation du changement climatique en cours sur les sociétés et écosystèmes, fin mars, la troisième partie a été révélée, dimanche 13 avril, et concerne cette fois les mesures d'atténuation de ce dérèglement climatique. Voici une synthèse en dix points pour s'y retrouver dans ces travaux colossaux, les plus complets sur le sujet.

lemonde.fr
Lire la suite

Limiter le réchauffement climatique à +2°C, c'est encore possible

CLIMAT - Mais il va falloir réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, estime le Giec...

Changer de sources d'énergie

Alors que les émissions de gaz à effet de serre ne cessent de croître à un rythme de plus en plus élevé (2,2 % par an entre 2000 et 2010 selon le Giec), le monde devrait rapidement revoir sa dépendance au charbon et au pétrole, gros émetteurs de CO2: la production d'énergie représente 35 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, loin devant l'agriculture qui représente 24 % des émissions, l'industrie 21 %, les transports 14 % et le bâtiment 6 %. Les investissements dans les énergies «bas carbone» devraient ainsi tripler, voire quadrupler entre 2010 et 2050 estime le Giec, dont les travaux servent de base aux négociations internationales sur le climat. Ces énergies «bas carbone» sont, d'après le Giec, les renouvelables, le nucléaire et les énergies fossiles associées à une capture et un stockage du carbone, qui sont encore aujourd'hui à un stade expérimental.

20minutes.fr
Lire la suite

Déréglement climatique : le point sur les hypothèses du dernier rapport du Giec

Le cinquième rapport du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) est plus qu'alarmant. Augmentation de 4°C de la température terrestre, hausse des événements climatiques extrêmes, insécurité alimentaire, extinction d'espèces... Après lecture de ce rapport, le pessimisme est au rendez-vous. Mais après tout, ces experts ont droit à l'erreur.
Déréglement climatique : le point sur les hypothèses du dernier rapport du Giec

Atlantico : Le cinquième rapport du GIEC vient d'être publié. Qu'apporte-t-il de plus que le précédent sorti en 2007 ?

atlantico.fr
Lire la suite

Rapport du GIEC : c'est reparti pour un tour...

Mais oui, voilà de nouveau la grande propagande française qui se met en marche sur le réchauffement climatique. C'était un changement climatique les quelques dernières années (la chauffe était relativisée par la science), mais c'est redevenu un réchauffement cette année. Il faut dire qu'il semble que ce soit un sacré rapport de la fin du monde qu'ils ont sorti là au Giec ! Oui, il semble...parce que tous les journalistes qui éructent, invitent, informent à ce sujet n'ont pas lu ce rapport, c'est une certitude. Il faut dire que le machin est un PDF qui pèse le modeste poids de 375 Mo (plus de 1400 pages) et est en anglais. Laversion de synthèse existe bien en français, celle pour les « décideurs » (pas les citoyens, hein), mais on sait qu'il manque beaucoup de choses dans ces versions. Qu'elles diffèrent pas mal de la version « lourde ».

Alors, pourquoi ne pas prendre les gens pour des imbéciles et leur balancer plein d'infos simples, incontestables, avec de la désintox en bonus pour être bien sûr qu'ils ont entendu le message ? C'est ce que fait le site propulsé par la mairie de Paris et l'ADEM, avec tout plein de zolis dessins et des zinfographies très faciles à assimiler. Sauf qu'il manque quelques informations cruciales sur ce site « pédagogique », puisqu'il manque par exemple le degré de confiance de l'information (certitude, fiabilité). Regardons ce que cela donne...

reflets.info
Lire la suite