Des coups de colère et des doutes...

Climat : où en est la révolution énergétique prônée par le GIEC ?

Pour parvenir à limiter le réchauffement de la planète à 2 °C avant la fin du siècle, les Etats doivent lancer une véritable révolution économique, selon le nouveau rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)publié dimanche 13 avril.

Ces changements d'approche doivent intervenir dans tous les secteurs dont, en premier lieu, celui de l'énergie, qui représente 35 % des émissions mondiales. Pour cela, prônent les experts du climat, le recours aux énergies peu carbonées (renouvelables, nucléaire) va devoir tripler, voire quadrupler d'ici à 2050, et des techniques de captage et de stockage du CO2 être développées. Où en est-on dans ces différents domaines ?

lemonde.fr
Lire la suite

Hulot juge "effrayant" le silence après le rapport sur le climat du Giec

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) a publié la fin de son rapport sur le climat. Nicolas Hulot estime sur TF1, que le silence politique est "effrayant", malgré les conclusions alarmantes des experts.

Lire la vidéo"Consternant", "irresponsable", "effrayant"... Les mots utilisés par Nicolas Hulot sont forts pour décrire les nouvelles conclusions du Giec sur le climat. Invité du 20h de TF1 le militant écologiste a vivement critiqué le "silence" politique sur le sujet. Pourtant, le dernier volet du rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) est alarmant.

lci.tf1.fr
Lire la suite

Pourquoi le GIEC veut-il que ce soit l'homme qui réchauffe le climat ?

Après de nombreux articles sur le sujet du changement-réchauffement climatique, critiquant, raillant le dogme du GIEC et de ses défenseurs ici-même par votre serviteur, voici venu le temps de passer à l'aspect politique de la chose. Avec cette histoire de climat chamboulé par l'homme, de nombreuses réactions différentes les unes des autres voient le jour en 2014 : les convaincus, les critiques, ceux qui s'en foutent, les énervés engagés pour sauver la planète, les scientifiques radicaux qui ne supportent aucune critique, les fatalistes, il y a de tout aujourd'hui autour du réchauffement anthropique.

reflets.info
Lire la suite

On sait ou on sait pas ?

Réchauffement : les 10 points marquants du rapport du GIEC

Une compilation de près de 20 000 études et projections scientifiques par plus de 800 chercheurs. Voilà la somme que représente le cinquième rapport du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) qui vient d'êtreintégralement achevé et s'avère bien plus alarmant que la précédente édition, en 2007.Réchauffement : les 10 points marquants du rapport du GIECAprès un premier volet qui concernait l'état des connaissances scientifiques sur le réchauffement, publié fin septembre 2013, et un deuxième sur l'impact et l'adaptation du changement climatique en cours sur les sociétés et écosystèmes, fin mars, la troisième partie a été révélée, dimanche 13 avril, et concerne cette fois les mesures d'atténuation de ce dérèglement climatique. Voici une synthèse en dix points pour s'y retrouver dans ces travaux colossaux, les plus complets sur le sujet.

lemonde.fr
Lire la suite

Limiter le réchauffement climatique à +2°C, c'est encore possible

CLIMAT - Mais il va falloir réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, estime le Giec...

Changer de sources d'énergie

Alors que les émissions de gaz à effet de serre ne cessent de croître à un rythme de plus en plus élevé (2,2 % par an entre 2000 et 2010 selon le Giec), le monde devrait rapidement revoir sa dépendance au charbon et au pétrole, gros émetteurs de CO2: la production d'énergie représente 35 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, loin devant l'agriculture qui représente 24 % des émissions, l'industrie 21 %, les transports 14 % et le bâtiment 6 %. Les investissements dans les énergies «bas carbone» devraient ainsi tripler, voire quadrupler entre 2010 et 2050 estime le Giec, dont les travaux servent de base aux négociations internationales sur le climat. Ces énergies «bas carbone» sont, d'après le Giec, les renouvelables, le nucléaire et les énergies fossiles associées à une capture et un stockage du carbone, qui sont encore aujourd'hui à un stade expérimental.

20minutes.fr
Lire la suite

Déréglement climatique : le point sur les hypothèses du dernier rapport du Giec

Le cinquième rapport du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) est plus qu'alarmant. Augmentation de 4°C de la température terrestre, hausse des événements climatiques extrêmes, insécurité alimentaire, extinction d'espèces... Après lecture de ce rapport, le pessimisme est au rendez-vous. Mais après tout, ces experts ont droit à l'erreur.
Déréglement climatique : le point sur les hypothèses du dernier rapport du Giec

Atlantico : Le cinquième rapport du GIEC vient d'être publié. Qu'apporte-t-il de plus que le précédent sorti en 2007 ?

atlantico.fr
Lire la suite

Rapport du GIEC : c'est reparti pour un tour...

Mais oui, voilà de nouveau la grande propagande française qui se met en marche sur le réchauffement climatique. C'était un changement climatique les quelques dernières années (la chauffe était relativisée par la science), mais c'est redevenu un réchauffement cette année. Il faut dire qu'il semble que ce soit un sacré rapport de la fin du monde qu'ils ont sorti là au Giec ! Oui, il semble...parce que tous les journalistes qui éructent, invitent, informent à ce sujet n'ont pas lu ce rapport, c'est une certitude. Il faut dire que le machin est un PDF qui pèse le modeste poids de 375 Mo (plus de 1400 pages) et est en anglais. Laversion de synthèse existe bien en français, celle pour les « décideurs » (pas les citoyens, hein), mais on sait qu'il manque beaucoup de choses dans ces versions. Qu'elles diffèrent pas mal de la version « lourde ».

Alors, pourquoi ne pas prendre les gens pour des imbéciles et leur balancer plein d'infos simples, incontestables, avec de la désintox en bonus pour être bien sûr qu'ils ont entendu le message ? C'est ce que fait le site propulsé par la mairie de Paris et l'ADEM, avec tout plein de zolis dessins et des zinfographies très faciles à assimiler. Sauf qu'il manque quelques informations cruciales sur ce site « pédagogique », puisqu'il manque par exemple le degré de confiance de l'information (certitude, fiabilité). Regardons ce que cela donne...

reflets.info
Lire la suite

Un mal nécessaire ou une stupidité du libéralisme ?

La déforestation continue à progresser à l'échelle mondiale

Les terres boisées continuent à régresser à l'échelle mondiale, l'Amérique du Sud et l'Afrique accusant les plus fortes pertes, a révélé la FAO vendredi à l'occasion de la journée internationale des forêts.« L'amélioration des données sur les ressources forestières est fondamentale pour freiner la déforestation illicite et la dégradation des forêts« , précise dans un communiqué l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), dont le siège est à Rome.

La déforestation continue à progresser à l’échelle mondiale

La nouvelle évaluation des changements intervenus dans les forêts de la planète montre le recul des utilisations de terres forestières entre 1990 et 2010. Selon cette étude – la première montrant l'évolution de l'utilisation des terres forestières au cours des 20 dernières années -, les superficies forestières ont diminué de quelque 5,3 millions d'hectares par an, ce qui correspond, pour la période 1990-2010, à une perte nette équivalant à près de 4 fois la taille de l'Italie ou une fois celle de la Colombie.

lesmoutonsenrages.fr
Lire la suite

Les forêts régressent dangereusement à l'échelle mondiale

C'est principalement l'Amérique du Sud et l'Afrique qui accusent les plus fortes pertes en terres boisées.

DÉFORESTATION. Les chiffres sont tombés vendred1 21 mars, à l'occasion de la première journée internationale des forêts. "L'amélioration des données sur les ressources forestières est fondamentale pour freiner la déforestation illicite et la dégradation des forêts", précise dans un communiqué l'Organisation des Nations Uniespour l'agriculture et l'alimentation (FAO), dont le siège est à Rome.

La nouvelle évaluation des changements intervenus dans les forêts de la planète montre le recul des utilisations de terres forestières entre 1990 et 2010.

sciencesetavenir.fr
Lire la suite

L'accaparement de terres et la concentration foncière menacent-ils l'agriculture et les campagnes françaises 

L'accaparement de terres et la concentration foncière menacent-ils l'agriculture et les campagnes françaises 

La course aux hectares agricoles gagne la France. Si l'arrivée de capitaux étrangers, russes dans le vin ou chinois pour le lait, a été médiatisée, d'autres phénomènes inquiètent. L'étalement urbain et la concentration sans précédent des terres cultivables aux mains de grosses exploitations participent à la disparition des paysans. Alors que l'opacité règne sur les transactions foncières, la logique financière se répand. Des holdings contrôleront-elles demain les campagnes françaises ? La loi d'avenir agricole examinée à partir du 8 avril au Sénat devrait permettre une plus grande régulation du marché foncier. Enquête.

Des capitaux russes intéressés par des vignobles réputés, des fonds de pension belges attirés par les grandes cultures céréalières, des investisseurs chinois dans le lait... Une « course aux hectares agricoles » semble avoir démarré. Alors que les terres cultivables risquent de se faire rares, « il va y avoir une concurrence importante sur la production agricole », pronostique Robert Levesque de la Fédération nationale des Sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural, qui regroupe les 26 Safer qui couvrent le territoire, des structures d'intérêt général en charge de l'aménagement de l'espace rural [1]. « Ces fonds cherchent à maitriser les exploitations qui produisent les biens agricoles. »

farmlandgrab.org
Lire la suite

La forêt en danger d'industrialisation

Le projet de loi d'Avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt arrive au Sénat aujourd'hui. Un projet qui privilégie une gestion productiviste et industrielle de la forêt, et contre lequel de plus en plus de voix s'élèvent.

La forêt française est en danger. C'est l'alerte lancée par le collectif SOS Forêt depuis quelques mois. "On va tout cramer et dans vingt ans on n'aura plus de bois, s'inquiète Régis Lindeperg de l'Association Adret Morvan. Nous sommes à une période charnière."

L'affaire est sérieuse, elle concerne 16,4 millions d'hectares en France métropolitaine, soit 29% de la surface de l'hexagone. Cela fait déjà quelques années qu'à travers toute la France, associations locales et syndicats des professionnels de la forêt s'inquiètent d'une industrialisation de la forêt française.

Le projet de loi d'Avenir pour l'Agriculture, l'Alimentation et la Forêt, qui arrive au Sénat ce mercredi, les a poussés à s'unir au sein du collectif SOS Forêt.

Le texte affirme la nécessité d'allier performances économique et écologique. Les objectifs sont de préserver la "diversité biologique" des forêts tout en assurant "la compétitivité et la durabilité des filières d'utilisation du bois." De belles paroles qui ne se retrouvent pas du tout dans les mesures mises en place par la loi, selon SOS Forêt. "Le texte a été dicté par les gros industriels de la filière, uniquement dans le but de mobiliser plus de bois", dénonce Régis Lindeperg, qui a analysé le texte pour le collectif.

reporterre.fr
Lire la suite

Acheter Bio au supermarché, qu'est-ce que ça implique ?

François Dufour « Attention au bio industriel ! 

À l'occasion de la parution du hors série de Politis « Malbouffe, comment y échapper », entretien avec un agriculteur de Basse-Normandie qui a fait le choix du bio... Et de l'emploi agricole.

Depuis 2010, tout en continuant de s'occuper de son exploitation, François Dufour est vice-président du conseil régional (EELV), chargé des questions agricoles. Cet agriculteur, cofondateur d'Attac France et porte-parole de la Confédération paysanne au début des années 2000 en même temps que José Bové, raconte son expérience de paysan du département de la Manche lancé dans le bio depuis 1996

politis.fr
Lire la suite

Un bio de plus en plus industriel à éviter

Près de la moitié des produits bio sont à présent vendus en grandes surfaces. L'entrée de la grande distribution dans le marché du bio a entraîné une course à la baisse des prix.

Tous les géants, y compris les hard discounters ont créé leurs propres gammes. Pour obtenir des prix cassés, les supermarchés ont souvent recours à des importationsmassives provenant d'exploitations industrielles. Alors que le bio cherchait à assurer un bon équilibre entre environnement, économie et social, ces exploitations sacrifient l'aspect social.

natura-sciences.com
Lire la suite

L'agriculture bio est-elle vraiment plus vertueuse ?

Plusieurs chercheurs remettent en cause l'intérêt de ce mode de culture, qui représente seulement 2% de l'alimentation des Français.

La mode est au "bio". On ne sait si le mot est masculin ou féminin, mais là n'est pas la moindre de ses ambiguïtés. Alors admettons que "le" bio désigne les aliments produits par l'agriculture biologique (AB) - c'est-à-dire "la" bio. Ceci posé, il ne nous reste qu'à éclaircir les nombreuses autres contradictions entourant ce sympathique concept d'une agriculture plus saine.

tempsreel.nouvelobs.com
Lire la suite

L'industrialisation du bio

Avec un chiffre d'affaires qui a augmenté de 19% en 2009 pour les produits bio, le secteur a le vent en poupe. Longtemps délaissé par les supermarchés et les industriels car considéré comme marginal, le bio est devenu pour eux incontournable.

L’industrialisation du bio

Le problème est que nous sommes face à une industrialisation du bio. Il faut, à la manière des produits conventionnels, plaire au plus grand nombre en créant des produits aseptisés, bien emballés, au goût passe partout.

dangersalimentaires.com
Lire la suite

 

Le gaz de schiste sera exempté d'étude d'impact environnemental en Europe 

Les lobbys pétroliers et gaziers se frottent les mains. Le 12 mars, le Parlement européen a adopté la révision de la directive portant sur les Études d'impact environnemental (EIE). Et a décidé que les activités d'exploration et d'extraction des hydrocarbures de schiste seront exemptées d'études d'impact environnemental. Une telle étude est pourtant obligatoire pour près de 200 types de projets, tels que la construction de ponts, de ports, d'autoroutes, de décharges de déchets ou d'élevages intensifs.

actuwiki.fr
Lire la suite

Gaz de schiste: la Commission européenne dit oui à l'exploitation

Pas question d'empêcher les pays d'exploiter le gaz de schiste. Et pas question non plus d'interdire la fracturation hydraulique. Le Commission européenne s'est contentée de demander aux Etats de respecter certaines règles non-contraignantes.

Gaz de schiste: la Commission européenne dit oui à l'exploitation

lexpansion.lexpress.fr
Lire la suite

l'UE renonce à encadrer l'exploitation du gaz de schiste !

Les défenseurs de l'environnement espéraient une législation en bonne et due forme, mais le projet risquait de semer la zizanie entre les États membres de l'Union.

La Commission de Bruxelles a donc renoncé à encadrer par la loi, au niveau européen, l'exploration et l'exploitation des pétroles et gaz de schiste, préférant une simple « recommandation » non contraignante aux capitales européennes.

Elle en fera l'annonce officielle, le 22 janvier, lors de la présentation du « paquet énergie climat».

lesbrindherbes.org
Lire la suite

Bouleversement énergétique ou feu de paille financier ?

Gaz de schiste, la grande escroquerie

Energie bon marché contre pollution prolongée : aux Etats-Unis, le dilemme relatif à l'exploitation des gaz et pétrole de schiste n'a tourmenté ni les industriels ni les pouvoirs publics. En moins d'une décennie, ces nouvelles ressources auraient aiguillé l'Amérique sur les rails de la croissance, dopé l'emploi, rétabli la compétitivité. Et si cette « révolution » n'était qu'une bulle spéculative sur le point d'éclater ?

monde-diplomatique.fr
Lire la suite

Agriculteurs vs industrie du phyto. Assurément victimes des traitements, sont-ils néanmoins coupables de complicité ?

« Ils mentent ! » : le seul agriculteur qui ait fait condamner Monsanto revient sur son histoire

Dans quelques semaines, se tiendra le procès en appel intenté par Paul François contre Monsanto.

Il en a gardé des séquelles neurologiques, et ne peut plus aujourd'hui travailler qu'à mi-temps. Il y a tout juste dix ans, Paul François, agriculteur quadragénaire de Charente, s'intoxiquait en utilisant un désherbant fabriqué par Monsanto.

lesmoutonsenrages.fr
Lire la suite

Ces chers agriculteurs qui nous empoisonnent....

un agriculteur nous explique qu'il ne consomme pas les oignons qu'il produit parce que les traitements qu'il leur inflige sont nocifs pour la santé du consommateur..

Lire la vidéo

dailymotion.com
Lire la suite

50 ans d'immunité du terrorisme agricole, basta !

« J'ai autrefois craché le sang à la suite de traitements chimiques avec lesquels j'empoisonnais moi-même les autres... Tout le monde sait que les produits chimiques sont cancérigènes. » 30 juillet 1972, 20 heures, première chaîne de télévision, le présentateur Philippe Gildas relate le premier congrès international de la défense de la Nature, tenu à Fleurance (Gers), dont le maire était alors l'illustre Maurice Mességué.

larevuedesressources.org
Lire la suite

"Je ne vais pas engraisser les firmes qui ont tué mon mari" [Vidéo]

Caroline Chenet, exploitante à Saujon, a perdu son mari d'une leucémie due aux phytosanitaires. Elle se convertit à l'agriculture biologique. Un choix qu'approuvait son époux Yannick.

charentelibre.fr

Lire la suite

Les conséquences de l'accident...

VIDEO. Fukushima : vers une contamination planétaire ?

Le magazine "Pièces à conviction" consacre son numéro de mercredi aux répercussions sanitaires et environnementales de la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Lire la vidéo

francetvinfo.fr
Lire la suite

Fukushima : l'autorité nucléaire japonaise se veut rassurante

Le président de l'autorité nucléaire japonaise estime, tout comme le Premier ministre Shinzo Abe, que les conséquences sur l'environnement des fuites d'eau radioactive ne doivent pas être surestimées.

Fukushima : l'autorité nucléaire japonaise se veut rassurante

lesechos.fr
Lire la suite

Fukushima, le pire est-il à venir ?

La catastrophe de Fukushima est-elle une bombe à retardement? Les scientifiques ne sont pas tous d'accord.

Voici trois ans, un tremblement de terre suivi d'un immense raz-de-marée frappe tout le nord-est de l'île de Honshu au Japon. Une catastrophe bientôt suivie d'une autre, la destruction d'une partie des installations de la centrale nucléaire de Fukushima. Trois ans après le drame, une autre catastrophe se profile-t-elle à l'horizon, sanitaire celle-là?

lavenir.net
Lire la suite

Une hausse des cancers de la thyroïde chez les enfants de Fukushima ?

Une étude consacrée à la détection de tumeurs de la thyroïde, menée sur 238.785 enfants de la région, montre un taux 100 fois plus élevé que dans le reste du Japon.

Comme à Tchernobyl (Ukraine), les effets de l'accident nucléaire survenu il y a trois ans, en mars 2011, sur la santé des habitants de Fukushima font polémique.

sciencesetavenir.fr
Lire la suite

Qu'implique réellement la fonte des glaces en Arctique ?

Polémique sur la fonte de la banquise arctique en 2013

L'information a fait le bonheur des climatosceptiques : la banquise arctique aurait gagné 60% en superficie cette année, comparé à 2012, quand elle avait atteint un minimum de 3,4 millions de km2 – un record depuis le début des mesures. Ce n'est plus le réchauffement climatique mais le "refroidissement climatique", titre leDaily Mail dans un article publié samedi 7 septembre, assorti de clichés de la NASA sans équivoque. En réalité, si la fonte de la glace de mer est moins forte que l'an dernier, elle reste majeure, et s'inscrit dans une tendance lourde qui s'accélère depuis une décennie.

lemonde.fr
Lire la suite

Réchauffement climatique : la fonte des glaces arctiques pourrait coûter 45 000 milliards d'euros

Des chercheurs ont estimé le coût pour l'économie mondiale de la fonte des glaces du pôle nord : 60.000 milliards de dollars (soit 45.000 milliards d'euros). Un impact qui serait du aux millions de tonnes d'un puissant gaz à effet de serre, le méthane que contient la banquise.

Si les glaces arctiques fondent et libèrent le méthane emprisonné sous elles, le coût pourrait atteindre 60.000 milliards de dollars (45.000 milliards d'euros), soit presque autant que la valeur de l'économie mondiale en 2012,

maxisciences.com
Lire la suite

L'armée américaine se prépare au réchauffement climatique en Arctique

Le chef du Pentagone Chuck Hagel a annoncé vendredi que les États-Unis comptaient affirmer leur présence en Arctique tout en appelant les pays qui se partagent ce territoire victime du réchauffement climatique à éviter tout conflit.

L'armée américaine se prépare au réchauffement climatique en Arctique

lapresse.ca
Lire la suite

CLIMAT, Une enquête aux pôles

Pourquoi se rendre aux pôles pour y étudier le climat ?
Comment les recherches s'y organisent-elles ?
Quels sont les domaines scientifiques concernés ?
Comment vit-on aux pôles ?

Autant de questions auxquelles cette animation donne des éléments de réponse, de façon vivante et ludique,
à travers de nombreux films, photos, interviews et textes

.Quel futur pour les pôles ?

Conséquences du réchauffement climatique sur les populations humaines

Populations arctiques

Près de 4 millions de personnes vivent en Arctique aujourd'hui ; leur nombre précis dépend de l'endroit où l'on dessine la "frontière". Ils incluent les autochtones et de nouveaux arrivants, des chasseurs-pêcheurs et éleveurs vivant des ressources de la terre, et des habitants de ville.

cnrs.fr
Lire la suite

Appel à la mobilisation des jardiniers

Alerte au Plathelminthe terrestre tueur de vers de terre: les chercheurs ont besoin de votre aide

Alerte au Plathelminthe terrestre tueur de vers de terre: les chercheurs ont besoin de votre aideLe

Plathelminthe terrestre est arrivé en Ile-de-France, à Paris, Rungis et Vigneux-sur-Seine. Ce petit ver plat, qui ressemble à une sangsue, viendrait de Nouvelle-Zélande. Il se trouve sous les pierres ou dans les feuilles mortes. Il avale nos lombrics et pourrait bien les détruire. La disparition de nos vers de terre pourrait entraîner un énorme déséquilibre du milieu naturel.

francebleu.fr
Lire la suite

France: Présence de Plathelminthes terrestres invasifs , ces tueurs de lombrics sont une menace écologique majeure, appel à témoins...

C'est un ennemi insidieux, car il se cache sous les pierres plates, les soucoupes des pots de fleurs... Il est donc très peu visible.

Et pourtant ces vers que l'on vient de découvrir en France sont une terrible menace pour notre environnement. Certains spécialistes n'hésitent pas à parler de « catastrophe écologique majeure » potentielle.

naturealerte.blogspot.fr
Lire la suite

Alerte, ces vers carnassiers déciment les jardins

C'est l'histoire d'un lombric qui rencontre un ver étrange, exotique, et qui se fait dévorer, comme tous ses congénères du même pré.

Alerte, ces vers carnassiers déciment les jardins

 

 

 

 

Je m'appelle Lumbricus terrestris. Vous ne me voyez pas et pourtant vous me connaissez. Je peuple vos jardins, je retourne vos terres, je les aère. Je les rends fertiles. Mais depuis quelques mois, voire quelques années déjà, dans des coins reculés de l'Hexagone, je me fais dévorer par un ver au corps plat, visqueux et au goût amer. Je l'ai vu opérer. Cette affreuse bestiole pose son corps gluant sur un de mes semblables.

terraeco.net
Lire la suite

Communiqué de presse

 

Découverte en France du Plathelminthe de Nouvelle-Guinée, une des 100 espèces exotiques envahissantes les plus néfastes au monde

Une des conséquences de la mondialisation et de l'accroissement des échanges internationaux de marchandises est l'introduction d'espèces exotiques envahissantes. En France, on a ainsi vu arriver récemment le Frelon Asiatique et l'Écureuil de Corée. Dans la liste des 100 espèces exotiques envahissantes les plus néfastes au monde1, il n'y a qu'un seul Plathelminthe : Platydemus

2.cnrs.fr
Lire la suite

Allons-nous manquer de chocolat ?

Pénurie de chocolat : les producteurs n'arrivent plus à suivre

À en croire une prévision de l'Organisation internationale du cacao, le chocolat pourrait se faire particulièrement rare dans les rayons d'ici 2020. En cause : le réchauffement climatique, mais également une demande qui ne cesse d'augmenter. Résultat : les producteurs ne tiendraient plus la cadence...

pratique.fr
Lire la suite

Vers une pénurie mondiale de chocolat?

Les gourmands vont au-devant d'une terrible déconvenue : le monde pourrait bientôt connaître une pénurie de chocolat. Le Wall Street Journal (article en anglais) indique ainsi, dans un article daté du 13 février, que la demande mondiale ne cesse d'augmenter, à la faveur de l'enrichissement des consommateurs dans les pays émergents.

http://lesbrindherbes.org/
Lire la suite

Les stratégies des chocolatiers face à la pénurie de cacao

Face à l'envolée des cours du cacao et la diminution des stocks de cette douceur sucrée, Côte d'Or a lancé une campagne choc et décalée pour alerter l'opinion publique des risques de pénurie. Le label de commerce équitable Max Havelaar fait lui évoluer ses labels pour relancer la production.

lefigaro.fr
Lire la suite

Rassurez-vous, la pénurie de chocolat n'aura pas lieu

Un article du Wall Street Journal constate une flambée des prix du cacao et s'interroge: va-t-on manquer de chocolat dans les années qui viennent? Un pessimisme à relativiser.

Rassurez-vous, la pénurie de chocolat n'aura pas lieu

lexpress.fr
Lire la suite

Fuites d'eau...!

Fuite d'eau potable: un litre sur cinq part dans la nature

INFOGRAPHIE - Selon une enquête de 60 millions de consommateurs, des centaines de milliers de kilomètres de tuyaux obsolètes devront être remplacés dans les prochaines années.

Fuite d'eau potable: un litre sur cinq part dans la nature

C'est un peu mieux. Les fuites d'eau en France seraient en train de diminuer.

lefigaro.fr
Lire la suite

Halte aux fuites d'eau potable

Les Français viennent d'apprendre grâce à une étude menée conjointement par l'association 60 millions de consommateurs, et la fondation Danielle Mitterrand - France Libertés – et publiée le 20 mars -, que notre réseau de distribution d'eau potable en France est mal entretenu.

Les fuites d'eau potable dans les canalisations sont de l'ordre de 1300 milliards de litres d'eau par an, soit un litre d'eau potable sur cinq. Avec 20% des volumes perdus, le taux de fuite moyen est de 3 400 litres par jour. Pourtant, les usagers paient cette eau potable qu'ils ne reçoivent jamais. 

lepartidegauche.fr
Lire la suite

Fuites d'eau dans les canalisations du réseau de distribution en France

Ce sont environ 41.200 litres d'eau qui sont gaspillés chaque seconde en France du fait de fuites dans les canalisations : le réseau de distribution d'eau potable perd donc ainsi 1,5 milliards de m3 chaque année sur un total de 4,5 milliards m3 distribués.

Les pertes dans le réseau de distribution d'eau potable

Le volume total d'eau distribué dans nos robinets en France est largement amputé par les fuites du réseau de distribution français, pourtant l'un des meilleurs du monde

5.800.000.000.000 litres perdus / an!

planetoscope.com
Lire la suite

Fiche pratique "Fuites d'eau après compteur et consommation anormale"

Tout au long des 850 000 km de canalisations du réseau français d'alimentation en eau potable, un quart de l'eau mise en distribution serait perdu à la suite de fuites. En tant qu'occupant d'un local d'habitation, il vous est peut-être déjà arrivé de constater sur votre facture d'eau, une augmentation anormale de votre consommation. Que faire ? De quels recours disposez-vous ?

conso.net
Lire la suite

La qualité de l'eau du robinet ?

L'EXIGENCE DE QUALITÉ

CHAPEAU

En France, l'eau qui coule à nos robinets est parmi les plus sûres au monde. C'est un produit élaboré, qui a fait l'objet de traitements et de contrôles car il n'existe pratiquement plus à l'état naturel d'eaux conformes aux normes exigeantes de potabilité. L'eau est soumise à une réglementation très sévère pour la garantir contre tous les risques immédiats ou à long terme. Une personne doit pouvoir boire 2 litres d'eau par jour toute sa vie sans risque pour sa santé. La qualité est la préoccupation première et constante des professionnels de l'eau.

cieau.com
Lire la suite

Du poison dans l'eau du robinet - France 3

Savez-Vous ce que vous buvez depuis votre robinet ?

Lire la vidéo

 
 
youtube.com
Lire la suite

Faut-il avoir peur de l'eau du robinet ?

Les Français boudent l'eau du robinet : ils sont plus de la moitié à boire exclusivement de l'eau en bouteilles ! Pourtant, les contrôles sont nombreux sur toute la chaîne de production de cette boisson essentielle. Nitrates, pollution... Doctissimo met fin à quelques idées reçues, pour que le contenu de votre verre devienne clair et limpide...

Pourquoi les Français se méfient-ils autant de l'eau du robinet ? Certes, un rapport remis au Sénat en 2003 tirait la sonnette d'alarme sur le qualité de l'eau en France (Lire à ce propos notre article Robinet ou bouteille : haro sur l'eau !). Mais gare aux conclusions hâtives. Quelques précisions avant de fermer le robinet.

doctissimo.fr
Lire la suite

Peut-on faire quelque chose contre cela ?

Un gigantesque "continent" de déchets se forme dans le Pacifique Nord

Dans le Nord-est du pacifique, entre la Californie et Hawaï, les déchets produits par les activités humaines et déversés dans les océans sont acheminés par les courants marins vers un nouveau "continent"[1] boulimique dont la taille atteint près de 3,5 millions de km² !

En 1997, le capitaine Charles Moore a été le premier à découvrir cette zone improbable de l'océan Pacifique où les déchets plastiques flottants s'accumulent. Ainsi, selon des observations effectuées depuis plus de 15 ans par l'Algalita Marine Research Foundation, sous l'effet des courants marins, les déchets provenant des littoraux et des navires, flottent pendant des années avant de se concentrer dans deux larges zones connues sous les noms de "Plaque de déchets du Pacifique est" (Eastern Pacific Garbage Patches) et "Plaque de déchets du Pacifique ouest" (Western Pacific Garbage Patches).

notre-planete.info
Lire la suite

Des déchets qui polluent l'océan pacifique, faire une île recyclée

Pour se débarrasser des tonnes de plastique qui encombrent les océans, des architectes néerlandais envisagent de les transformer en une île habitable.

Des déchets qui polluent l'océan pacifique, faire une île recyclée

Un atoll, des cocotiers, du sable blanc, chaud et fin... Voilà ce qui vient à l'esprit lorsque l'on évoque des « îles du Pacifique ».

Bientôt, une autre image, moins bucolique, apparaîtra peut-être tout aussi spontanément : celle de montagnes de déchets plastiques flottant sur le bleu de l'océan.

Dans le Pacifique Nord, entre le Japon et la côte ouest des Etats-Unis, se trouve un vortex – un gigantesque courant marin tourbillonnaire – qui attire et emprisonne les déchets dans son flux.

reporterre.net
Lire la suite

CONNAISSEZ-VOUS LA PLASTISPHÈRE ?

Les déchets aquatiques ne s'évaporent pas... Portés par les courants, ils s'accumulent en immenses plaques dans les océans. Le plastique constitue une grave menace pour la biodiversité : il suscite blessures et étouffements chez les animaux qui l'ingèrent et plus largement il crée un réel déséquilibre au sein de notre environnement. Un nouvel écosystème propre au plastique a même été découvert : il s'agirait d'un véritable nid à microbes.

Nos océans se transforment en soupes de plastiques. Avez-vous déjà entendu parler du Great Pacific Garbage Patch ? Il s'agit d'une nappe de détritus flottant dans l'océan Pacifique entre la Californie et Hawaii. Sa taille est quelque peu imposante : 3,43 millions de km2 pour 3,5 millions de tonnes. Cela représente six fois la taille de la France, un tiers de l'Europe.

En réalité, il existe des « continents plastiques » dans les cinq grands bassins océaniques. Pourquoi ? La combinaison des courants marins conduit à des phénomènes appelés les gyres océaniques. Dans ces zones de hautes pressions les vents sont faibles et les courants s'enroulent dans un sens ou l'autre selon l'hémisphère. Les débris plastiques se retrouvent piégés dans ces systèmes et n'en sortent jamais.

http://blog.surfrider.eu/
Lire la suite

Les pesticides en France, où en sommes-nous ?

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent

En dépit des dénégations des industriels du secteur, les pesticides sont bel et bien impliqués dans un grand nombre de pathologies lourdes – cancers, maladies du sang, troubles neurologiques, malformations, etc. – dont l'incidence tend àaugmenter dans le monde. C'est l'idée-force d'une impressionnante expertise collective menée sur l'ensemble des connaissances internationales actuelles, et pilotée par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), qui l'a rendue publique jeudi 13 juin.

Pesticides : les preuves du danger s'accumulent

lemonde.fr
Lire la suite

L'utilisation des pesticides en France : état des lieux et perspectives de réduction

Cet article dresse un état des lieux sur l'utilisation des produits phytosanitaires en France et évalue les possibilités de réduire leur emploi en mobilisant différents états de l'agriculture française définis par des niveaux de rupture allant jusqu'à l'agriculture biologique. Cet article vise à valoriser les travaux entrepris dans le cadre issu d'un contrat – ECOPHYTO R&D – passé entre l'Inra d'une part et les ministères de l'agriculture et de l'écologie d'autre part.

agriculture.gouv.fr
Lire la suite

Les produits phytosanitaires

Employés de façon intensive depuis près de 50 ans pour protéger les cultures contre les mauvaises herbes, les insectes et les maladies, les produits phytosanitaires sont aujourd'hui fortement décriés. On leur reproche leurs effets sur l'environnement et la santé publique, des répercussions sur les équilibres écologiques, une utilisation à outrance ... Sont-ils vraiment utiles ? Sont-ils dangereux pour l'homme, pour les sols, pour la qualité de l'eau ou de l'air ? Pourrait-on s'en passer ? Pourraient-ils être mieux gérés ? Nous avons réuni au travers de ce dossier, un certain nombre d'éléments pour tenter de voir un peu plus clair sur toutes ces questions

invivo-group.com
Lire la suite

Produits phytosantaires

QUI SONT-ILS ?

Les termes de pesticide (étymologiquement0 « tueur de fléaux »), produit phytopharmaceutique [Les produits phytopharmaceutiques sont définis par la directive 91/414/CEE], produit agropharmaceutique, produit de protection des plantes, produit de protection des cultures, produit antiparasitaire sont également fréquemment employés dans la pratique dans un sens proche de produit phytosanitaire.

0Ils sont utiles en agriculture, en industrie, pour les collectivités (voirie et espaces verts) et les particuliers (jardins). Ils sont destinés à lutter contre les organismes nuisibles afin de protéger ou d'améliorer la production agricole, ainsi qu'à l'entretien des zones non cultivées.

grepp.guadeloupe.developpement-durable.gouv.fr
Lire la suite

Virus géant 

Faut-il craindre quelque chose ?

Les virus deviennent géants mais sont-ils pour autant vivants ?

Les virus deviennent géants mais sont-ils pour autant vivants ?

L'étude des virus permet de comprendre le vivant mais aussi de tracer des questions sur ce que nous ignorons de la vie car plus les données s'accumulent et moins le schéma devient clair, notamment avec la découverte il y a dix d'un virus géant baptisé mimivirus pour signifier qu'il imite les microbes, non pas dans son mode d'existence mais par sa taille microscopique et la dimension de son génome

agoravox.fr
Lire la suite

Le pithovirus, cet agent infectieux venu du froid

Des chercheurs français ont découvert un nouveau virus géant congelé dans le permafrost sibérien depuis plus de 30 000 ans. Ce pithovirus, inoffensif pour l'homme, pose la question d'éventuels autres agents pathogènes qui attendent d'être réactivés.

Il attendait depuis 32 000 ans dans les profondeurs sibériennes. Une équipe de scientifiques de la cité phocéenne a identifié le plus grand virus géant jamais découvert à ce jour. Le pithovirus, dont ces chercheurs du CNRS détaillent les propriétés dans la revue scientifique américaine PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences), à paraître mardi 4 mars, mesure environ 1,5 micromètre. Jusqu'à présent, le record était détenu par des pandoravirus d'un micromètre découverts dans les eaux chiliennes et australiennes en 2013 par les mêmes scientifiques de Marseille.

france24.com
Lire la suite

Le réveil d'un virus géant pris dans les glaces

Le réchauffement et les forages profonds favorisent le retour à la vie de pathogènes contre lesquels l'homme n'est plus immunisé. Un virus de plus de 30.000 ans vient d'être retrouvé dans les sols gelés de l'extrême Nord-Est sibérien.

«On se rend compte des dangers qu'il y a à perturber le climat », souligne le Pr Jean-Michel Claverie, directeur du laboratoire information génomique et structurale (CNRS/université d'Aix-Marseille).Dans la dernière publication des PNAS (comptes rendus de l'Académie des sciences des États-Unis), l'équipe du chercheur révèle, avec ses confrères de l'Inserm et du CEA et la collaboration des Russes, l'existence d'un nouveau virus géant baptisé Pithovirus sibericum. Son diamètre (0,5 micromètre) et sa longueur (1,5 micromètre) en font «le plus gros virus jamais découvert », précisent les scientifiques. Il porte aussi à trois le nombre de familles distinctes de virus géants.

lefigaro.fr
Lire la suite

Record du virus géant : les pandoravirus prennent la tête

Le Megavirus est détrôné : de nouveaux virus géants sont encore plus grands que lui. Nommés pandoravirus, ils rivalisent en taille avec les bactéries et suscitent de nombreuses interrogations. Leur génome, séquencé, ne contient que 7 % de gènes déjà rencontrés. Et les auteurs affirment déjà qu'ils seront bientôt surpassés par plus gros encore.

Jean-Michel Claverie et Chantal Abergel sont devenus des experts de la pêche au gros. Les deux virologues de l'université d'Aix-Marseille recherchent depuis des années les virus géants. En 2003, ils avaient déjà participé à la découverte du Mimivirus, premier du genre découvert. Plus récemment, on leur doit la révélation du Megavirus, qui du haut de ses 700 nm était devenu le plus gros virus du monde.

futura-sciences.com
Lire la suite

La production de miel français est en chute constante. La faute aux pesticides ou à la pluie ?

En France, la production de miel est en chute libre

Presque pas d'acacia, de thym ni de romarin, à peine un peu de colza, de sapin, de châtaignier : la récolte de miel est en chute libre en France.

Elle n'atteint même pas 15 000 tonnes pour 2013, moins qu'en 2012 (16 000 t) et loin derrière les 33 000 t par an que l'apiculture enregistrait jusqu'en 1995. Compte tenu de l'engouement actuel pour cette activité professionnelle ou amateur, le nombre de ruches est resté stable, aux alentours de 1,3 million. Mais la mortalité des colonies ne cesse de grimper : de 15 % à 30 % en moyenne selon les régions, voire 100% par endroit. Et la situation se dégrade pareillement dans de nombreux pays.

lemonde.fr
Lire la suite

Demain, mangera-t-on encore du miel français ?

2013 ne fait pas le miel des apiculteurs. Avec une récolte quasi inexistante au printemps, la profession souffre. Au point que son déclin, amorcé il y une quinzaine d'années, pourrait rattraper celui des abeilles.

Demain, mangera-t-on encore du miel français ?

C'est le défi de l'été : trouver un pot de miel d'acacia français dans un supermarché.

terraeco.net
Lire la suite

La France va-t-elle vers une pénurie de miel ?

Un printemps 2013 catastrophique et des températures inférieures aux normales saisonnières auront eu raison de la production française de miel : les abeilles ne sont que trop peu sorties de leurs ruches pour butiner. La production de miel cette année devrait baisser d'un tiers par rapport à 2012, une année pourtant déjà médiocre.

2012 avait été une année très moyenne pour la production de miel, voire carrément « catastrophique » selon les apiculteurs... 18 500 tonnes produites, seulement. Problème :la consommation, elle, reste stable d'année en année. Les Français consomment chaque année 40 000 tonnes du fameux nectar.

Et l'année 2013 s'annonce encore pire. Elle pourrait être une année historiquement basse en matière de production de miel. La faute à un printemps catastrophiques en termes de climat et de température

marieclaire.fr
Lire la suite

Un label «Bee friendly» pour sauver les abeilles

Plusieurs associations européennes lancent aujourd'hui en France ce label, qui distinguera à partir de la fin 2014 des produits - pour l'instant des fruits et légumes et des produits laitiers - dont la fabrication ne nuit pas à la vitalité des abeilles.

Un label à la rescousse des abeilles en déclin. Plusieurs associations européennes lancent ce lundi en France le labelBee friendly, qui distinguera à partir de la fin 2014 des produits - pour l'instant des fruits et légumes et des produits laitiers - dont la fabrication ne nuit pas à la vitalité des abeilles. Un audit s'assurera que les producteurs labellisés bannissent un certain nombre de pesticides, dont les fameux néonicotinoïdes, accusés de favoriser le déclin des abeilles, et les OGM. Mais évitent aussi de les priver brutalement de fleurs à butiner...

lefigaro.fr
Lire la suite

Controverse autour du riz doré, ce riz génétiquement modifié enrichi en vitamine A. Peut-il véritablement sauver des millions de personnes ? 

Arguments de poids en faveur du riz doré

Organisation environnementale d'envergure internationale, Greenpeace a pour habitude d'être en première ligne du militantisme. Le mois dernier, les rôles semblent néanmoins s'être inversés, l'ONG devenant en effet la cible d'attaques.

Patrick Moore, porte-parole d'un mouvement d'opposition – comptant lui-même parmi les tout premiers membres de Greenpeace – accuse l'organisation de complicité dans la mort de quelque deux millions d'enfants chaque année. Moore fait en effet référence aux décès liés à des carences en vitamine A, un problème très fréquent chez les enfants dont le riz constitue l'aliment de base.
La mort de tous ces enfants pourrait être évitée, Moore fait-il valoir, s'il était possible de recourir au « riz doré », une variété génétiquement modifiée par l'homme afin de lui conférer une teneur en bêta-carotène plus élevée que celle du riz ordinaire. Or, aux côtés de plusieurs autres organisations opposées à l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés (OGM), Greenpeace fait campagne contre cette introduction de bêta-carotène, transformée en vitamine A par le corps humain.

lorientlejour.com
Lire la suite

Des militants pro-OGM descendent dans la rue pour le riz doré

Des partisans des OGM ont lancé une campagne pour que l'UE autorise la mise sur le marché des OGM. En commençant par une manifestation devant l'un des bureaux bruxellois de Greenpeace.

Des militants pro-OGM descendent dans la rue pour le riz doré

Il était 11 heures, le 23 janvier, lorsque des manifestants se sont rassemblés devant l'un des bureaux de Greenpeace dans la capitale européenne. Ils brandissaient des bannières dénoncant l'attitude anti-OGM de l'organisation écologiste, qu'ils qualifient de « crime contre l'humanité ».

.euractiv.fr
Lire la suite

POLÉMIQUES AUTOUR DU RIZ TRANSGÉNIQUE DORÉ

Le riz doré (appelé en anglais Golden Rice) a été génétiquement modifié pour produire du beta carotène, précurseur de la vitamine A. La carence de cette vitamine provoque, particulièrement chez les enfants, des problèmes oculaires graves pouvant conduire à la cécité. L'UNICEF estime qu'un apport suffisant en b-carotène permettrait d'éviter le décès d'un à deux millions d'enfants par an à travers le monde(1).A grand renfort de publicité, le riz trangénique doré est présenté comme l'OGM utile, qui sera donné dans les pays en voie de développement et cherche à discréditer l'opposition aux OGM dans les pays riches, si égoïste et indifférente à la misère du monde.

A l'heure où les organisations internationales privilégient des stratégies holistiques de lutte contre la malnutrition, on voit apparaître une « méthode révolutionnaire » qui prétend résoudre les problèmes de carence en vitamine A par un apport « obligatoire » grâce à la consommation de riz génétiquement modifié. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres et ce riz n'est peut-être pas aussi doré qu'il le paraît. Examinons les faits d'un peu plus près.

infogm.org
Lire la suite

 

Climat La mécanique des catastrophes

Deux études, l'une sur les vagues de chaleur estivales, l'autre sur le phénomène El Niño, montrent pour la première fois les mécanismes par lesquels le réchauffement accentuerait leur fréquence et les dégâts qu'ils provoquent.

Un climat plus chaud, ce sont des coups durs plus fréquents. Intuition physique, conclusion probable... Mais peut-on quantifier cette évaluation ? Jusqu'à présent, de nombreux phénomènes météo et climatiques violents résistent à la simulation numérique du climat futur, en raison de leurs conditions d'émergence, souvent de taille inférieure à la maille de résolution des équations des modèles informatiques. C'est ainsi que le devenir des cyclones reste énigmatique. Pourtant, deux sujets d'inquiétude - les vagues de chaleur estivales et le phénomène El Niño dans le Pacifique tropical - viennent de dévoiler les mécanismes par lesquels le climat réchauffé pourrait accentuer leur fréquence et les dégâts qu'ils provoquent.

liberation.fr
Lire la suite

Climat : période glaciaire ou réchauffement climatique ?

Une nouvelle période glaciaire attend prochainement la Terre. C'est ce qu'annonce le laboratoire britannique Rutherford Appleton. Les experts affirment que l'activité du Soleil a sensiblement baissé. Une telle situation a pu être observée au XVIIe siècle, alors que l'Europe connaissait de grands froids.

L'activité du Soleil diminue. La quantité d'émissions de plasma a fortement baissé par rapport aux 100 dernières années. Les scientifiques supposent donc qu'il s'agit du début d'une nouvelle période de sommeil pour le Soleil. Et alors que notre astre va somnoler, notre Terre va connaître une époque de froids anormaux. C'est déjà arrivé plusieurs fois. Mais s'il n'est possible de juger des changements climatiques qui se sont produits il y a des dizaines et des centaines de milliers d'années uniquement par des études géologiques, il reste de la dernière petite période glaciaire, que l'on appelle le minimum de Maunder, entre 1645 et 1715, des dessins et des écrits. Les peintures du Hollandais Abraham Hondius montrent bien que la Tamise était gelée jusqu'au fond. Il en était de même pour la Volga et la mer Baltique. Les chroniques mentionnent une peste et une famine horribles en Russie parce que toutes les semences ont péri à cause de grande gelée. L'activité du Soleil tend rapidement vers le niveau de ces années-là, ce pour quoi les experts parlent d'un retour de catastrophes.

ruvr.ru
Lire la suite

Changement climatique : quels impacts en Europe ?

Le changement climatique est déjà visible dans toute l'Europe et pourrait y renforcer les inégalités économiques, prévient l'Agence européenne de l'environnement (AEE) dans un rapport publié le 21 novembre.

Comme le montre le rapport intitulé « Climate change, impacts and vulnerability in Europe 2012? (Changement climatique, impacts et vulnérabilité en Europe), on a observé en Europe des températures moyennes plus élevées, ainsi qu'une diminution des précipitations dans les régions méridionales et une augmentation de ces dernières en Europe du Nord. La calotte glaciaire du Groenland fond, de même que les glaces de l'Océan Arctique et de nombreux glaciers en Europe. Le manteau neigeux a diminué et une grande partie du permafrost s'est réchauffée.

Ces dernières années, des évènements climatiques extrêmes tels que vagues de chaleur, inondations et sécheresses ont entraîné des dommages de plus en plus coûteux en Europe. Il convient certes de disposer de davantage de preuves pour déterminer la part du changement climatique dans cette tendance, mais l'augmentation des activités humaines dans les zones à risque a été un facteur clé. L'évolution future du climatdevrait augmenter cette vulnérabilité, car les évènements extrêmes devraient devenir plus intenses et plus fréquents. Si les sociétés européennes ne s'adaptent pas, le coût des dommages devrait, selon le rapport, s'accentuer.

http://actuwiki.fr/
Lire la suite

 

 

 
Lire la suite

Sale temps pour la planète, et demain?

Climat : vers des inondations à répétition dans le futur ?

Des tempêtes à répétition sur la Bretagne, l'Angleterre les pieds dans l'eau et un dôme glacial sur les Etats-Unis. Rares sont ceux qui expliquent l'ensemble de ces phénomènes par les changements climatiques. Mais la plupart correspond aux prévisions du Giec. Et le climatologue Jean Jouzel s'inquiète pour le futur...

Climat : vers des inondations à répétition dans le futur ?Alors qu'une nouvelle tempête, Ulla, en provenance de l'Atlantique, se prépare à arroser à nouveau la Grande-Bretagne et l'ouest de la France, le climatologue Jean Jouzel, co-lauréat du prix Nobel de la paix avec le Giec, note le caractère exceptionnel de cet hiver : "Dans la durée, dans les quantités de précipitations, et surtout dans cette douceur, c'est vraiment exceptionnel et on comprend bien que c'est un des problèmes auquel l'Angleterre risque de faire face".

franceinfo.fr
Lire la suite

LE SOIR BFM: DES INTEMPÉRIES AUX ÉTATS-UNIS ET EN ANGLETERRE, ET UN RECORD DE DOUCEUR EN FRANCE - 13/02 1/5

François Gourand, prévisionniste à Météo France, répond aux questions de Jean-Baptiste Boursier sur les intempéries qui frappent les États-Unis et l'Angleterre, et sur la France, qui connaît un record de douceur.

Lire la vidéo

bfmtv.com
 
 

Tempêtes, vagues de froid, inondations... Le réchauffement climatique est-il coupable?

Tempêtes en France et au Royaume-Uni, vagues de froid aux Etats-Unis, chaleur intense en Australie... l'hiver est marqué par des épisodes météo extrêmes. Pour le climatologue Jean Jouzel, le réchauffement climatique n'est pourtant pas forcément en cause. Interview.

Cet hiver, les phénomènes météorologiques se suivent et se ressemblent. Alors qu'une nouvelle tempête, la troisième de la saison, s'apprête à toucher l'ouest de la France ce vendredi, les Etats-Unis affrontent pour la deuxième fois une vague de froid et de neige. En Grande-Bretagne, ce sont les intempéries qui plongent une bonne partie du pays sous l'eau. En Australie? Des températures caniculaires, dépassant allégrement les 40 degrés. Et la liste est encore longue tant le début de l'année 2014 a été marqué par des épisodes climatiques intenses.

Faut-il y voir un dérèglement du climat? Voire des effets du réchauffement climatique? L'avis du climatologue Jean Jouzel, médaille d'or du CNRS en 2002 et membre du groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC).

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/tempetes-vagues-de-froid-inondations-le-rechauffement-climatique-est-il-coupable_1324187.html#BzQ30yghFtxit79d.99

lexpress.fr
Lire la suite

Accords et désaccords au sein de l'Union européenne. Quelle souveraineté pour les Etats ?

Les OGM, peu cultivés en Europe mais massivement importés

L'Europe va-t-elle autoriser un nouvel OGM à la culture ? La question est relancée, mardi 11 février, alors que les Etats membres dans l'Union européenne ont voté majoritairement pour interdire un deuxième maïs transgénique, le TC1507 de l'Américain Pioneer, mais sans majorité qualifiée, qui aurait permis de repousserdéfinitivement la demande d'autorisation. Il revient maintenant à la Commission européenne de trancher.

Une nouvelle autorisation marquerait un revirement important au sein de l'Union européenne. Car depuis dix ans, les cultures d'organismes génétiquement modifiés n'ont cessé de reculer sur un continent frileux en matière de biotechnologies.

HUIT MORATOIRES EN EUROPE

Actuellement, le maïs MON810 de Monsanto, résistant aux insectes, est le seul OGM cultivé en Europe, depuis 1998. En 2012, 132 000 hectares de cette céréale transgénique ont été plantés, soit seulement 0,07 % de la surface agricole de l'Union européenne, selon les chiffres de l'association Inf'OGM

lemonde.fr
Lire la suite

Paris veut être souverain sur les autorisations de cultures OGM

Après l'autorisation controversée du maïs TC 1507, le ministre de l'Agriculture souhaite que la France dispose de plus de latitude pour refuser la culture d'un OGM sur son territoire.

La France veut renationaliser au sein de l'UE les procédures d'autorisation de cultures d'OGM, actuellement arbitrées au niveau européen, a annoncé lundi le ministre français de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, en marge d'une réunion à Bruxelles. Ce projet français vise à modifier une proposition de la Commission européenne d'élargir et affermir les motifs pour lesquels un Etat membre peut refuser de cultiver un OGM sur son territoire, en contrepartie d'une autorisation au niveau européen.

liberation.fr
Lire la suite

José Bové : l'autorisation du maïs OGM, un «hold-up sur la démocratie»

Malgré l'opposition de 19 pays, dont la France, Bruxelles a donné son autorisation à la culture du maïs transgénique américain TC1507. L'eurodéputé Europe Ecologie-les Verts a répondu à vos questions lors d'un tchat sur Liberation.fr.

Cyril. Comment se fait-il que, malgré l'opposition de 19 pays, ce maïs puisse être autorisé ?

Any. Pouvez-vous m'indiquer pourquoi, pour cette décision, il ne faut pas l'unanimité des pays pour qu'elle soit adoptée ?

JM. Quel est l'intérêt de l'existence de l'Europe si, sur un sujet sensible, la grande majorité des pays ne peut pas bloquer une décision ?

liberation.fr
Lire la suite

OGM : la majorité des Etats européens vote contre l'autorisation à la culture du maïs transgénique - mais la Commission pourrait l'autoriser

Les Etats européens ont voté aujourd'hui à la majorité contre l'autorisation à la culture du maïs transgénique 1507. Mais comme ce n'est pas une "majorité qualifiée", la Commission pourrait quand même autoriser ce maïs.. Enjeu caché : faciliter les négociations de libre-échange avec les Etats-Unis dans le traité TAFTA

Les Etats européens ont voté à la majorité de dix neuf voix contre l'autorisation à la culture du maïs transgénique TC 1507 de la firme Pioneer. Mais selon les règles de la décision bruxelloise, comme il n'y a pas de majorité"qualifiée", la décision revient à la Commission. Qui a vingt-quatre heures pour la prendre. Incertitude : elle serait en principe obligée d'accorder l'autorisation, mais selon nos informations, plusieurs ministres ont jugé que, face à la majorité du conseil, une décision d'autorisation serait incompréhensible.

Voici en tout cas le tableau des votes, établi par Greenpeace :

reporterre.net
Lire la suite