Les répercussions qui font peu de bruit

Ukraine: quel enjeu pour la bourse ?

Au lendemain du référendum en Crimée, qui se solde par un large plébiscite (96%) pour son rattachement à la Russie, se pose la question de l'impact sur les marchés financiers d'un élargissement de la crise géo-politique à toute l'Ukraine...

Même si ce grand pays de 45 millions d'habitants est aussi vaste que la France, son PIB en est 20 fois plus petit, ce qui en fait un "petit poucet" à l'échelle européenne. Toutefois l'Ukraine est traversée par une série de gazoducs acheminant la précieuse source d'énergie à de nombreux pays européens, dépendants à des niveaux variés, mais certains, des livraisons russes. Les enjeux ukrainiens sont donc loin d'être de l'ordre de la protection de la "démocratie" dans le monde, mais plutôt d'ordre financiers et économiques.

blog.lesoir.be
Lire la suite

Bourse : la crise russo-ukrainienne en ligne de mire

Les analystes de Saxo Banque livrent leurs anticipations sur les marchés actions, forex et matières premières pour la semaine.

Bourse : la crise russo-ukrainienne en ligne de mire

Sur les marchés actions, la crise russo-ukrainienne ainsi que de nouveaux résultats d'entreprises jugés décevants ont eu raison des principaux indices mondiaux au cours de la séance de vendredi.

francetransactions.com
Lire la suite

Ukraine : les perspectives incertaines des entreprises françaises

Malgré la crise, la vie continue pour les entreprises françaises présentes en Ukraine mais les conséquences économiques des troubles commencent à se faire sentir. La forte dévaluation de la monnaie nationale n'épargne personne.

Alors que l'instabilité s'est installée en Ukraine il y a déjà plusieurs mois, poussant notamment le Crédit agricole àfermer ses succursales en Crimée, les perspectives économiques des entreprises françaises dans le pays sont incertaines. Et ce n'est pas l'accord signé jeudi entre toutes les parties (Russie, Ukraine, Europe, États-Unis) qui va changer la donne. Tous les secteurs sont touchés. En premier lieu, l'agriculture, dont les rendements risquent de chuter dans les prochaines semaines

lefigaro.fr
Lire la suite

Léger rebond attendu à Paris, mais la prudence demeure face à l'Ukraine

La Bourse de Paris devrait reprendre quelques couleurs à la faveur des opérations de fusion-acquisition en cours, mais la prudence devrait limiter le mouvement sur fond de craintes sur la situation en Ukraine.

La Bourse de Paris devrait reprendre quelques couleurs à la faveur d'une activité toujours soutenue dans les opérations de fusion-acquisition, mais le rebond risque d'être contenu par les craintes concernant la situation en Ukraine. La prudence devrait être renforcée par la forte actualité macro et microéconomique prévue cette semaine, avec notamment la réunion du conseil de laFed et huit publications d'entreprises au sein du Cac 40. Vers 8h30, le contrat future mai sur indice Cac 40 gagne 16 points à 4.405,5.

lesechos.fr
Lire la suite