Toujours un vrai plaisir à redécouvrir ou à connaître....

Qui a suicidé Van Gogh ?

Le poète et le peintre, deux frères en souffrance.

C'est le propre des plus grands de pouvoir toujours nous surprendre. Les 45 tableaux de Van Gogh (1853-1890) présentés au musée d'Orsay, à Paris, sont splendides, venus des grands musées américains et européens, parfois très peu montrés. Ils datent des derniers mois du peintre, avant le coup de feu fatal, en plein ventre, qui le tua le 30 juillet 1890.

Qui a suicidé Van Gogh ?

Hélas, son ultime tableau, si noir, "Champ de blé aux corbeaux", est trop fragile pour voyager et n'y est que par une vidéo. Mais on admire les paysages à la fois apaisés et tourmentés des ultimes moments de Van Gogh. Les couleurs audacieuses, les oppositions qu'il ose avec bonheur, la touche en virgules et convulsions, peintures de tourments et pourtant si justes, calmes et belles. Il peint l'hôpital Saint-Paul, Saint-Rémy-de-Provence, Arles, Auvers-sur-Oise, le docteur Gachet, la chaise vide de son cher Gauguin qu'il aimait tant qu'il s'est coupé une oreille pour lui qu'il donna à une prostituée.

Parfois, le génie est dans trois fois rien : un crabe, deux harengs, une paire de chaussures usées. La série d'autoportraits du peintre, de plus en plus habité par son art, envoûte.

lalibre.be
Lire la suite

Visite guidée : Vincent van Gogh/Antonin Artaud au Musée d'Orsay

REPORTAGE VIDÉO | Dans son livre "Van Gogh, le suicidé de la société", Antonin Artaud épouse le destin tragique du peintre, et évoque ses propres douleurs. Le musée d'Orsay organise un parcours miroir de leurs œuvres.

Lire la vidéo

telerama.fr
Lire la suite

Van Gogh, la folie à l'oeuvre

Au musée d'Orsay, l'exposition "Van Gogh/Artaud. Le suicidé de la société" confronte le peintre et le poète. Entre folie de l'art et folie tout court.

Avec ses cyprès comme des torches et ses visages tordus par la terreur d'exister, ses tournesols comme des astres aveuglants ou des désastres obscurs, ses ciels de sang et de folie vus comme de l'autre côté de la tombe, Van Gogh reste la figure même de l'artiste fou. Avec ses 46 peintures, appartenant à des collections particulières (telle la Paire de chaussures, venue de Malibu), et aux plus grands musées du monde, dont la plupart n'ont jamais été exposées en France (les Lauriers roses du Metropolitan Museum de New York ou les coeurs noircis des Tournesols du Kunstmuseum de Berne), quatre de ses autoportraits et le célèbre Fauteuil de Gauguin avec une bougie allumée, sans compter dessins et lettres, l'exceptionnelle et bouleversante exposition que lui consacre le musée d'Orsay nous mène aux confins de l'art et de la pathologie.

lepoint.fr
Lire la suite